Domaines Transversaux

Renforcement des structures locales (institutionel)

Le renforcement des capacités est un processus par lequel les individus, les organisations et la collectivité dans son ensemble libèrent, créent, renforcent, adaptent leurs capacités et préservent leurs bonnes pratiques au fil du temps. L’amélioration de l’accès aux technologies et à la connaissance favorise aussi la coordination et l’impact durable des actions de coopération entreprises. La mise en place d’institutions efficaces, responsables et ouvertes, permet de réduire les différentes pratiques de corruption et entraîne un développement et une croissance économique durables.

En 2015 notre méthode d’intervention s’est vue confortée par l’adoption des 17 Objectifs mondiaux de développement durable, afin d’améliorer les conditions de vies des populations d’ici 2030. L’objectif 17 promeut un engagement fort, lié à des partenariats et une coopération au niveau mondial, peut permettre de réaliser les Objectifs de développement durable.

De ce fait, nous considérons le renforcement institutionnel de nos partenaires locaux comme un élément indispensable pour renforcer la société civile et potentialiser plus durablement les projets soutenus dans leurs effets et leurs impacts. Pour ce faire, nous les incitons à se former et se professionnaliser, à développer leur réseau et à créer des liens et alliances. Ceci afin de leur permettre de mieux soutenir et défendre les intérêts des bénéficiaires. Nous privilégions aussi le dialogue et les échanges avec ces derniers afin de les sensibiliser à l’importance de ce renforcement et de sa capitalisation en vue de leur auto-développement. L’objectif à terme est l’autonomisation des partenaires locaux, ainsi que celle des communautés rurales, des organisations paysannes et autres acteurs de développement soutenus. Pour nos partenaires, jouir d’une crédibilité et d’une reconnaissance par leurs pratiques est également important afin de se permettre d’interpeler les autorités et pouvoirs politiques, lorsqu’elles sont déficientes, incapables ou corrompues. Ils pourront ainsi également mieux contribuer au renforcement de l’Etat de droit, ainsi qu’à à la promotion de la paix et de la réconciliation selon les contextes, et celle des droits humains de manière plus générale.

 

Renforcement des femmes (Genre)

Les femmes et les filles représentent la moitié de la population mondiale et la moitié de son potentiel de développement. Cependant, les inégalités entre les sexes persistent dans une majorité de pays en développement et entravent le progrès social. Les femmes rurales jouent un rôle clé pour aider leurs foyers et leurs communautés à atteindre la souveraineté alimentaire et nutritionnelle, à générer des revenus et à améliorer les moyens d’existence ruraux et le bien-être général. Elles contribuent aux travaux agricoles de tout genre, aux entreprises rurales et font fonctionner les économies locales et mondiales[1]. En tant que telles, elles jouent un rôle actif concernant la réalisation des Objectifs du Développement Durable et en constituent un groupe cible très important.

De ce fait, leur autonomisation et la réalisation de leurs droits fondamentaux, sont des conditions

nécessaires à leur subsistance, leur bien-être et leur résilience. La promotion de l’égalité des sexes est indispensable pour contribuer à la réduction de la pauvreté, à la promotion de la santé, de l’éducation, de la protection et du bien-être des filles et des garçons.

En 2015 notre méthode d’intervention s’est vue confortée par l’adoption des 17 Objectifs mondiaux de développement durable, afin d’améliorer les conditions de vies des populations d’ici 2030. L’ODD 5 vise à autonomiser les femmes et promouvoir l’égalité entre les sexes est déterminant pour accélérer le développement durable.

 

Le SeCoDév s’engage à accompagner les initiatives locales de formation à la citoyenneté, aux droits de l’Homme et favorisant l’égalité homme-femme, en liaison avec les communautés et les autorités pour soutenir des solutions durables face aux conflits et à l’insécurité.

Le SeCoDév s’engage également à soutenir des initiatives visant au renforcement du rôle des femmes, à leur autonomisation, à leur regroupement et à leur insertion socio-économique, en encourageant l’accès à l’éducation, à la santé et à la formation des filles et des femmes, leur leadership, leur employabilité et leur accès à un revenu, tout en veillant au maintien d’un bon équilibre hommes/femmes.

Il est prévu de former nos partenaires dans le domaine du genre et de les stimuler à travailler pour une plus grande égalité entre les hommes et les femmes. Nous restons cependant attentifs à la réalité et à la sensibilité locales en matière de relations hommes-femmes, en soutenant des actions constructives, non-excluantes pour les hommes, et adaptées au contexte socioculturel.

[1] Les femmes rurales et les objectifs du Millénaire pour le développement : www.un.org/womenwatch/feature/ruralwomen/.../Fr-Rural-Women-MDGs-web

Environnement et Changement Climatique

La terre et l’eau, les rivières, les fleuves et les océans, assurent notre existence et notre subsistance. La protection de l’environnement est cruciale pour assurer la qualité et la préservation de la vie sur terre, qu’elle soit végétale, animale ou humaine, cette dernière dépendant des deux premières. Les dégradations des milieux et cycles naturels sont de plus en plus marquées, l’exploitation à outrance des ressources naturelles, le manque de traitement des déchets, des eaux et de l’air mettent en grand péril les fragiles équilibres des différents écosystèmes, provoquant également des changements au niveau climatique de plus en plus préoccupants. La vie terrestre et humaine est ainsi de plus en plus menacée.

Les populations bénéficiaires de nos projets, qui vivent souvent en étroite interdépendance avec leur milieu naturel, sont particulièrement vulnérables à ces dégradations environnementales et dérèglements climatiques, qui affectent leur santé, modifient le régime des pluies, contribuent à acidifier les sols et à ruiner les cultures.

 

Nous nous engageons à contribuer à la lutte contre la dégradation de l’environnement et à l’érosion des sols, ainsi qu’à une meilleure maîtrise des techniques agro-forestières et d’élevage respectueuses des limites de la biosphère, promouvant notamment des pratiques agro-écologiques. Nous sensibilisons les populations locales aux questions environnementales, notamment la déforestation, la contamination de l’eau et le tri des déchets. Nous préconisons aussi des pratiques agro-sylvo-pastorales tenant compte des changements climatiques et permettant de les prévenir, et si possible, de les atténuer.

SeCoDév appuie ainsi des initiatives locales visant une gestion efficiente des ressources naturelles renouvelables, qui intègrent la lutte contre les facteurs contribuant à la dégradation de l’environnement et au changement climatique. Nous promouvons également la sensibilisation des populations locales aux questions environnementales, notamment la déforestation, la contamination de l’eau et l’importance du tri et du traitement des déchets.

 

@SeCoDev, Service Cooperation au Développement en Afrique, en Amérique Latine et en Asie