Les Etats de la sous-région des Grands Lacs D'Afrique (R.D.C., Rwanda et Burundi)

Avec une population de 150 millions d’habitants la sous-région des grands lacs africains est une des régions les plus densément peuplées au monde. Son Histoire et son contexte géopolitique complexe, en font également l’une des régions les plus pauvres du continent.

La population vit principalement de la production agro-sylvo-pastorale, du petit commerce informel, et dépend en grande partie des produits d’importation pour s’alimenter. La productivité agro-sylvo-pastorale est très faible et se réduit à une production de subsistance pour  diverses raisons : l'insuffisance de connaissances des nouvelles techniques agro-sylvo-pastorales,  le manque de semences de qualité, le peu d’investissements de la part des Etats dans les infrastructures. La commercialisation de la production est aussi affectée par la disparition des forêts (remplacées par les savanes que les paysans n’exploitent pas) et le manque de structures d’épargne et de microcrédits. La souveraineté alimentaire reste donc un enjeu prioritaire pour toute la région. Grâce au travail des associations nationales et internationales, la région s’est vue dotée de certaines infrastructures scolaires et sanitaires, mais  celles-ci restent encore insuffisantes pour couvrir les besoins locaux. La recrudescence des maladies, telles que la fièvre typhoïde, la tuberculose, la malaria et le VIH/sida, demeure importante.  

SeCoDév soutient des projets de partenaires locaux dans les zones rurales et isolées du pays. L'organisation intervient dans les domaines de la souveraineté alimentaire, de l’agroécologie ou encore de l'éducation et la formation professionnelle, à travers des activités d’optimisation des terres et techniques agricoles, de renforcement des capacités locales et de formation aux bonnes pratiques agro écologiques.

Projet de renforcement de la souveraineté alimentaire des populations par l'amélioration des techniques agro-sylvo-pastorales, Rwanda 

Des formations théoriques et pratiques permettront à la population d'améliorer leurs productions agricoles et ainsi renforcer leur souveraineté alimentaire tout en respectant l'environnement.

 

Projet de souveraineté alimentaire au Mayombe - RDC

Améliorer les capacités de gestion et d'organisation des Organisations Paysannes afin d'accroître le rendement et la production et ainsi la souveraineté alimentaire.

Programme de souveraineté alimentaire de 36 associations paysannes dans la périphérie de la ville Province de Kinshasa - RDC

Renforcer les capacités de productions agricoles et animales par plusieurs types de formations, permettant ainsi aux population d'améliorer leur souveraineté alimentaire.

Témoignage d'une bénéficiaire

Je m’appelle KANEZA JOSEPHINE, j’habite dans la province du nord au Rwanda, et je suis l’une des veuves partenaires du projet de SeCoDév. J’ai perdu mon époux pendant la guerre en 1994, et je suis resté seule avec un enfant. Après la guerre, j’avais une vie misérable et j'ai pris la décision de ne pas me remarier. En 2012, je suis entré dans l'association des veuves dans la paroisse MUTETE. Après être devenue membre, j'ai commencé à faire des activités agricoles. En 2016 j’ai pris la décision de de devenir membre de la coopérative ABANYAMURAVA MUTETE. Le projet de SeCoDév nous a formés sur les différentes techniques agroécologiques et d'élevages. En 2017 le projet m'a donné une vache pour la production de la fumure ainsi que la production laitière. Les techniques agricoles acquises et la fumure organique m'ont permis d'augmenter la production agricole surtout pour la culture de la pomme de terre et de haricot. Cette production m'a permis de faire un petit commerce de produits agricoles dont les haricots et les petit pois. Dans le but d'augmenter mon capital, le projet m'a appuyé dans cette activité génératrice de revenu avec 300’000frw ; depuis, j'ai augmenté mon stock de produit agricole pour la commercialisation et je possède actuellement un capital de 700’000frw. A part la commercialisation des produits agricoles, je fais le commerce des matériels liturgiques dans la paroisse Mutete. Comme résultat, j'ai acheté un terrain de 800’000frw dont une partie réservée pour les activités agricoles, l’autre est emblavé par les arbres agro forestier. J’ai également acheté un terrain pour y faire une carrière de pierre pour fabriquer les matériaux de construction. J’ai un marché dans le Secteur MUTETE pour ceux qui veulent construire les maisons et autres infrastructures.                             

Du côté social, j'ai pu construire une maison, j'ai adopté trois enfants. Avant d’être membre de la coopérative et partenaire du projet je n’étais pas capable de payer la mutuelle de santé, mais actuellement je pais mon assurance et les assurances des 3 enfants adoptés. Je remercie le SeCoDév qui m'a appuie d'une façon socio-économique et psychiques.

14-461123-4

BIC: POFICHBEXXX

IBAN :CH11 0900 0000 1446 1123 4

Votre don à SeCoDév est déductible des impôts

 

Copyright Service Coopération au Développement

ZEWO_Logo_Claim_F_4c.png