Des perspectives d’avenir pour les paysans et jeunes des Andes,
Asuncion,Ancash. Pérou.

Une alternative à l’exode rural est le développement intégré de la Province d’Asuncion à travers l’amélioration de la souveraineté alimentaire, des conditions de scolarisation

ainsi que de l’hygiène et de la nutrition 

 

 

 

Partenaire : Association Solidarios

Domaines d’intervention : Souveraineté alimentaire, Education et formation, Eau, hygiène et santé

Durée : 4 ans (2012 - 2015).

Nombre de bénéficiaires : Env. 1'500 personnes dans 14 hameaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE CONTEXTE

 

Ce projet se situe dans la  zone isolée des Hautes-Andes, à 1.300 km au Nord-Est de Lima, dans l’endroit dénommé Callejón de Conchucos, à 3.600 m. d’altitude.

 

Le projet concerne 14 hameaux (caserios). Ces 14 hameaux regroupent environ 400 familles (environ 1.500 habitants). La pauvreté y est grande ; il n'y pas de marché du travail et la population survit grâce aux activités agricoles menées sur de petites parcelles. Les communautés ne bénéficient en général d’aucun accès à l’eau, ni à l’électricité, et les conditions d’hygiène y sont précaires.

 

Les familles sont relativement nombreuses (5 enfants en moyenne au minimum) ; des taux élevés de dénutrition (50 à 75% de la population car il y a une forte carence en nourriture carnée) et d’analphabétisme y sévissent, et l’abandon scolaire est fréquent. Elles souffrent aussi d'un manque d'organisation efficace. Elles font ainsi partie des 20% de la population du pays vivant dans l'extrême pauvreté, délaissées par les politiques de redistribution de l'Etat.

 

 

LE PARTENAIRE LOCAL

 

Le partenaire, l’Association Solidarios, est bien connu de notre service car nous avons financé 2 projets précédemment. Cette association, qui se dédie à l’allégement de la pauvreté de manière durable dans les zones rurales et urbaines défavorisées du pays, a acquis  au fil des ans uneforte expérience dans le cadre de ses différentes activités, et ses évaluations ont  toujours été réalisées avec rigueur.

 

L'association collabore étroitement avec la communauté éducative des 14 hameaux (parents, enseignants, écoles  et UGEL) et la municipalité, pour unir leurs forces dans ce projet, qui vise à améliorer les conditions socio-économiques de cette zone en cherchant à créer une dynamique de développement rural.

 

OBJECTIF GLOBAL

 

Les objectifs du projet visent à produire des changements et des effets positifs pour faciliter et accélérer le développement territorial concerté (sur une base participative) dans la province d'Asunción, tout en  renforçant la capacité de production locale, en dispensant un enseignement de qualité à l'école, et en activant le plaidoyer auprès des organismes sociaux et du canton à propos du  potentiel des populations concernées.

 

LE PROJET

 

Le projet vise ainsi à améliorer les conditions socio-économiques de cette population et à générer une dynamique de développement rural, ceci par une action collective et participative des bénéficiaires, et l'implication des divers acteurs sociaux et publics. On cherche à ce que ces populations s'approprient des connaissances techniques diverses et améliorent leurs productions agro-pastorales, leur qualité alimentaire et leurs conditions d'hygiène, la participation scolaire des enfants et le renforcement de leurs organisations de base afin de pérenniser la dynamique de ce développement. 

 

Une des forces de ce projet est qu’il se base sur une équipe d'intervention multidisciplinaire, située sur place et soutenue par des responsables locaux qui garantissent la durabilité du projet.

 

Une autre force de ce projet est sa parfaite imbrication entre les domaines touchés par celui-ci, notamment dans les domaines de la production, de l’éducation, de la nutrition et de l’hygiène, de la  gouvernance et le renforcement institutionnel.

Au niveau de la production, le projet vise à l’augmenter  au travers du renforcement des  capacités des producteurs en suivant les deux stratégies suivantes :

 

  • Travailler avec des promoteurs locaux, lesquels seront formés pendant la première année.

  • L'installation de modules de production pilote dans lesquels la population appliquera les nouvelles technologies en reproduisant des ressources productives (engrais organiques, choix des semences et des animaux).

 

Ces stratégies seront développées en collaboration avec l'Institut Supérieur Technologique Public de Chacas en tant que gestionnaires locaux.

 

Au niveau de l’éducation, le projet vise à améliorer l’aspect pédagogique et institutionnel, au travers de la formation des professeurs, et intégrant les aspects ruraux en développant des projets intégrateurs produisant des apprentissages spécifiquement adaptés à la vie future des étudiants.

 

Au niveau institutionnel le projet travaille avec les parents APAFA (association des parents d’élèves) pour renforcer le projet et les impliquer dans la gestion de leur propre école.

 

Au niveau de la santé, le projet  travaille les aspects hygiène et nutrition dans l'école, et en collaboration avec les pères de famille, en favorisant les bonnes pratiques, ces dernières étant développées avec la participation de promoteurs communaux l

ors des visites domiciliaires d'orientation.

 

Au niveau de la gouvernance, le projet suit deux stratégies : d’un côté il vise à développer  et  fortifier les capacités des jeunes leaders communaux, en les formant et en les accompagnant dans leurs processus de participation communale ; d’un autre côté, il développe une autre stratégie par  l'alliance avec la Municipalité provinciale dans le but d'améliorer sa gestion institutionnelle et administrative, et également d’accompagner le processus participatif d'élaboration du plan de Développement Provincial coordonné au niveau de la province.

 

 

 

 

 

Montant financé par Caritas-Genève :  689'566 CHF

 

 

Télécharger le dossier en PDF

 

 

@SeCoDev, Service Cooperation au Développement en Afrique, en Amérique Latine et en Asie