Des perspectives professionnelles
pour les jeunes des Andes
d’Oyón et Cajatambo, Région Lima-provinces, Pérou.

Développement d’un modèle d’éducation technique rural pour l’intégration sociale et économique des jeunes à Oyon et Cajatambo, Lima. Pérou

 

 

 

 

Partenaire : CEDRUM

Domaines d’intervention : Education et formation, Souveraineté alimentaire

Durée : 4 ans (2012 - 2015).

Nombre de bénéficiaires : Env. 1'700 personnes directes et 7'300 personnes indirectes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE CONTEXTE

 

Les provinces andines d’Oyón et Cajatambo sont parmi les plus pauvres du Département de Lima. Elles se situent à une altitude allant d’environ 3200 à 3900 mètres et les voies de communication reliant les différentes communautés entre elles et avec les autres provinces sont précaires, voire inexistantes.

 

La population de ces régions vit essentiellement de l’agriculture, mais le manque d’infrastructure et le faible engagement du gouvernement dans le développement rural poussent beaucoup de personnes, notamment les jeunes, à émigrer vers la ville.

 

Le manque de perspectives des jeunes est aussi tributaire d’un système éducatif fragile et peu adapté à la réalité rurale, qui ne les prépare pas à devenir acteurs du développement local. Les conditions sanitaires et les déficits alimentaires chroniques affaiblissent encore davantage les possibilités de développement des enfants et des jeunes.

 

 

LE PARTENAIRE LOCAL

 

Le Centre de Développement Rural et Urbain Marginal (CEDRUM) est une ONG péruvienne que Caritas Genève connaît depuis de nombreuses années.

 

L’objectif institutionnel du CEDRUM est l’amélioration durable de la qualité de vie des populations rurales et urbaines marginalisées des provinces d’Oyón, Cajatambo et Huaura. Ses activités principales se réalisent dans les domaines de l’éducation, la formation, la production agricole et les infrastructures productives.

 

LES OBJECTIFS

 

- Elaborer une proposition de modèle éducatif qui soit adapté au milieu rural et qui puisse permettre aux élèves d’acquérir des connaissances utiles au développement local et à leur insertion socio-économique.

 

- Améliorer le niveau de production agricole et d’élevage en vue de dynamiser l’économie locale.

 

- Faciliter aux élèves en fin de secondaire le démarrage d’activités agro-pastorales locales.

 

- Soutenir la gestion durable des ressources naturelles.

 

LE PROJET

 

Le projet a été initié en 2005 dans six écoles techniques. Au vu des résultats positifs constatés, les activités ont été reconduites dans un nouveau projet. Comme pour la phase précédente, le cœur de ce projet réside dans la mise en place de modules / ateliers productifs dans 11 communautés rurales des provinces d’Oyón et Cajatambo.

 

Ces modules viseront l’amélioration du bétail bovin et ovin, la plantation d’arbres fruitiers et forestiers, la production de tubercules et de céréales, et la pisciculture. Ils seront gérés par des comités agricoles en collaboration avec les écoles ce qui permettra d’assurer une meilleure continuité.

 

 

 

 

 

Montant financé par Caritas-Genève :  684'913 CHF

 

 

@SeCoDev, Service Cooperation au Développement en Afrique, en Amérique Latine et en Asie