Commercialisation du miel naturel par les jeunes aveugles
Yaoundé, Cameroun

Microprojet: : Formation des femmes migrantes victimes de la traite des êtres humains au Liban au développement d'activités génératrices de revenus dans leurs pays d'origine

 

 

 

 

Partenaire : ANAC (Association Nationale des Aveugles du Cameroun)

Durée : 1 an

Beneficiares: 30 jeunes aveugles la première année

L’Association Nationale des Aveugles du Cameroun (ANAC), créée en 1985 à Yaoundé, a comme objectif général l’amélioration des conditions de vie des jeunes aveugles au Cameroun en les intégrant à la vie commerciale, en leur redonnant dignité et autonomie.

Selon l’OMS, 20% de la population à Yaoundé est handicapée et parmi les handicapés, 27% sont des non-voyants. Les activités principales sont le commerce, l’agriculture et les fonctions administratives. On dénombre plus de 200 000 aveugles dans cette ville ; plus des 2/3 de cette population est jeune, avec près de 65% de femmes. Les jeunes sont des chômeurs pour la plupart et s’adonnent à des activités commerciales tertiaires ; mais les jeunes aveugles n’ont aucun moyen de se débrouiller et paient ainsi le lourd tribut à cette difficile situation.

 

L’ANAC lance un projet pilote qui consiste à former 30 jeunes aveugles (membres du CONAJAC, Comité National des Jeunes Aveugles du Cameroun) aux techniques d’extraction, d’approvisionnement, de conditionnement et de commercialisation du miel naturel. Les bénéficiaires de ce projet recevront en plus de l’apport intellectuel, une part des bénéfices de la vente de 240 litres de miel, et au terme du projet ils recevront 80 litres de miel dont ils seront capables d’assurer une gestion autonome. Ainsi ils auront les moyens de subvenir à leur besoins mais surtout de maintenir et même accroître leur activité. A la fin du projet chaque bénéficiaire sera capable d’assurer la commercialisation du miel, et nous aurons donc sorti ces 30 jeunes aveugles de la pauvreté sur le plan intellectuel et financier.

 

Enfin une part des bénéfices sera conservée pour permettre d’octroyer un fonds à 20 nouveaux jeunes aveugles.

 

 

Montant financé par le SeCoDév : 7'600 CHF

 

 

 

 

@SeCoDev, Service Cooperation au Développement en Afrique, en Amérique Latine et en Asie