Stage de formation en danse intégrée
Yaoundé, cameroun

Microprojet: : Stage de formation en danse intégrée

 

 

 

 

 

Partenaire : Alpha Handisport

Durée : 1 an

Beneficiaries: Dans un premier temps 20 personnes, qui pourront devenir à leur tour formateurs de danse intégrée dans le pays

Le Cameroun compte environ 1,5 million de personnes en situation de handicap moteur. L’environnement socioculturel traditionnel a développé des tabous qui ont pour conséquences la stigmatisation et la marginalisation des personnes handicapées, qui, sans possibilités d’emploi, représentent une lourde charge pour leur famille. N’ayant aucune sorte de sécurité sociale ou d’assurance invalidité qui pourrait subvenir à leurs besoins, elles survivent souvent grâce à la mendicité.

 

L’association Alpha Handisport de Douala propose diverses activités sportives, artistiques et culturelles aux personnes en situation de handicap moteur. Elle organise des ateliers de danse en fauteuil roulant (danse intégrée ou cyclo-danse), axés surtout sur la danse en couple mixte (valide et invalide). Ne disposant pas de professeur ayant une formation de base adéquate pour pourvoir l’enseigner, les formatrices de l’association genevoise Dansehabile ont été mandatées pour former un groupe de personnes (valides et invalides) qui pourra diffuser cette discipline à travers le pays. Dansehabile a pour but de développer des projets culturels et sociaux favorisant la rencontre entre danseurs avec ou sans handicap permettant le franchissement des barrières existant entre eux.

 

L’objectif du projet était valoriser des personnes en situation de handicap grâce à leur participation à un stage pratique de danse intégrée et de former de futurs intervenants et enseignants en danse intégrée qui pourront pérenniser le projet une fois le stage terminé.

 

20 bénéficiaires directs (10 valides et 10 invalides) ont participé tant à la partie pratique que théorique ; un plus grand nombre de personnes ( ?) ont pu participer à la partie pratique. Les bénéficiaires indirects seront toutes les personnes qui pourront suivre un stage de danse intégrée par la suite, ayant pour formateur un des bénéficiaires du présent projet.

 

Le souhait serait de mettre en place à moyen terme une troupe de danse qui permettra de faire rayonner cette discipline à travers le pays et de contribuer à changer le regard que le public porte sur les personnes en situation de handicap.

 

 

Montant financé par le SeCoDév : 10'000 CHF

 

@SeCoDev, Service Cooperation au Développement en Afrique, en Amérique Latine et en Asie