Développement de la culture des fruits de la passion en vue de l’engagement d’un professeur
Villages de Tupac, Primavera et Otoño, Pérou

Microprojet: : Développement de la culture des fruits de la passion en vue de l’engagement d’un professeur

 

 

 

 

Partenaire : Association Chaska Virgen de Guadalupe

Durée : 1 an

Beneficiaries: 30 familles et 60 enfants

La difficulté à cultiver la terre à cause du climat aride de la zone a pour conséquence que beaucoup de terres pourtant cultivables restent en friche. Grâce au système d’irrigation financé par Caritas Genève dans le passé, la communauté de Chaska peut pratiquer la culture du fourrage, permettant de fournir l’alimentation pour leur centre de reproduction de cochons d’Inde. Aujourd’hui l’objectif est de continuer à améliorer l’alimentation des paysans et de contribuer au développement correct de leurs enfants. La culture des fruits de la passion vient donc compléter la bonne nutrition de la population et dynamiser l’agriculture de la région.

Une autre préoccupation pour l’association Chaska est l’éducation des enfants de la région. Ils se sont rendu compte qu’il était important que les enfants aient une éducation de qualité pour pouvoir avoir un futur meilleur. Ces formations n’existaient pas dans la région. Les bénéfices de la récolte des fruits de la passion ont été utilisés afin d’engager un professeur pour les enfants de cette région.

 

L’objectif général du projet était ainsi d’avoir, à court terme, la mise en place d’une culture de fruits de la passion sur 1ha, et la mise en œuvre  d’un programme de formation et d’acquisition de connaissances  sur  ce type de culture était également prévu au projet.

A moyen terme, les bénéfices de la vente servent au maintien et au renouvellement de cette culture, et permettent l’engagement d’un professeur pendant 4 ans pour accompagner et aider au renforcement scolaire et au développement des connaissances des enfants de 6 et 7 ans. Les familles bénéficiaires ont la possibilité d’acheter ces fruits à un prix plus bas que le prix du marché, ce qui contribuera à améliorer et enrichir l’alimentation de ces familles. Sur le plus long terme, la population enfantine des villages de Tupac, Primavera et Otoño auront un meilleur niveau de formation et bénéficieront d’une amélioration dans leur développement personnel. Les familles pourront avoir leur propres cultures de fruits de la passion et leur propres revenus grâce au formations spécifiques sur ce type de culture et à l’expérience pratique avec l’association Chaska.

 

 

Montant financé par le SeCoDév : 8'260 CHF

 

 

 

 

@SeCoDev, Service Cooperation au Développement en Afrique, en Amérique Latine et en Asie